Kinshasa : 10 blessés dans une attaque d’un bus TRANSCO au Rond- Point Ngaba

Dix personnes ont été blessées, mercredi 9 août, lors d’une attaque d’un bus TRANSCO. C’est aux alentours de 6 heures du matin que le bus n°311 affecté à la ligne 12 (Rond -Point Ngaba /Fonction Publique) qui venait de quitter le terminus du Rond-Point Ngaba a été attaqué. Les témoins de cet acte condamnable affirment que cette attaque a été perpétrée par des individus non autrement identifiés qui ont utilisé des cocktails Molotov. Ces derniers se sont aussitôt évanouis dans les ruelles de la commune de Lemba.

Les blessés se comptent non seulement du côté des  passagers mais aussi des deux membres d’équipage. Ils ont été acheminés dans un hôpital de la place pour des soins appropriés. Il faut noter que le feu à bord du bus a été maitrisé grâce à l’extincteur dont le bus était équipé. Néanmoins, la baie latérale gauche a été endommagée. Cette situation crée un manque à gagner pour TRANSCO qui perd des francs congolais à cause d’une part de l’immobilisation du bus pour sa réparation et son exploitation et  d’autre part de la prise en charge médicale des blessés qui se trouvaient dans le bus. 

TRANSCO déplore et condamne de tels agissements qui en plus de causer des lésions physiques peuvent aussi provoquer un traumatisme psychologique qui déclencherait une psychose dans le chef de sa clientèle.

Pour assurer la sécurité de ses passagers et de son personnel roulant, une plainte contre x a été déposée afin que  les auteurs « présumés » de ces actes odieux répondent devant la justice.

Rédigé par

B.M.