Le personnel TRANSCO doté d’un comité d'entreprise 

L’action du syndicat autonome des travailleurs de TRANSCO « SATT » ayant été contesté suite à de multiples irrégularités, le personnel de l’établissement public de Transports au Congo est passé au vote de ses représentants le samedi 19 août 2017 dernier. Il s’agit d’un comité d’entreprise provisoire qui aura la tâche de plaider en faveur du personnel.

A l’issue de cette élection interne à laquelle ont pris part toutes les catégories de métiers de TRANSCO, chacunes représentées par 20 délégués.

Les rênes dudit bureau sont tenues par Kibe Senge (agent sédentaire du bureau social). Les autres fonctions telles que la vice-présidence, le secrétariat général, le secrétariat général adjoint, la trésorerie, le commissaire aux comptes et le conseil des sages sont, quant à elles assumées respectivement par : Nzaukako Ibula (percepteur), Mulunda Kazadi (conducteur), Ngoy Saïdi (technicien), Mbuyi Ngabwa (perceptrice), Liandja (percepteur) et Adaome Mputu (conducteur).

Excepté Adaome Mputu désigné pour occuper le poste au Conseil des sages, Ngoy Saïdi et Liandja ont, eux reçu 10 voix. Les autres ont tous été élus avec 8 voix.

Outre le rôle d’interface que joue le comité d’entreprise entre l’employeur et les employés, celui-ci devra, dans un délai raisonnable, doter TRANSCO -par la voie des élections- d’un syndicat reconnu et ayant reçu l’adhésion d’un nombre acceptable des salariés. Telle est la mission principale qui lui a été confiée par l’employeur.

Rédigé par

Jhollyno Kasanga