Dernières Publications

A Savoir

Vidéo

  • KINSHASA | Des panneaux horaires et itinéraires pour les bus Transco

    Le 02 Avril 2015 à 00:00 Lancer
  • 100 Nouveaux BUS de TRANSCO a Kinshasa

    Le 03 Octobre 2014 à 00:00 Lancer
  • Visite du Premier Ministre Matata Ponyo à Transco

    Le 05 Février 2014 à 00:00 Lancer
  • Voir toutes les videos >>

La pratique du leadership vertueux encouragée pour le bon fonctionnement de TRANSCO

Le leadership vertueux, c’est sur ce thème que Kinshasa Business School en partenariat avec l’Institut International de Leadership vertueux a organisé un séminaire de formation auquel ont pris part une vingtaine de cadres de TRANSCO. Pendant 2 jours, soit du 11 au 12 mai dernier les experts en leadership vertueux à savoir Christophe Depreter, Véronique Depreter et Marie Glorieux ont décortiqué cette notion en définissant en faisant ressortir  la nuance du leadership vertueux. Le leadership vertueux est une approche du leadership du point de vu de la science de la vertu humaine, laquelle vertu constituant les qualités internes portée par les leaders.

Les experts ont développés plusieurs sous thèmes dont les vertus fondamentales d’un être humain à savoir la prudence, le courage, la justice et la maîtrise de soi.

La prudence est la vertu qui doit amener un leader à prendre les bonnes décisions. Elle est composée de 2 éléments à savoir la délibération et la décision. Le courage quant à lui est une force de caractère, une fermeté qu’on a devant le danger, il a deux dimensions : l’audace et l’endurance.  La justice c’est donner à chacun son dû tandis que  la maîtrise de soi c’est l’aptitude à savoir diriger ses passions.

 Il a également été question des vertus spécifiques qui caractérisent un leader vertueux : la magnanimité -capacité à se juger soi-même digne de grandes choses et qui en est réellement digne- et l’humilité- connaissance de soi afin de se mettre au service des autres.

Les formateurs ont aussi établi une nette différence entre le tempérament et le caractère. Le tempérament est une prédisposition innée qui se différencie du caractère qui est lui une prédisposition acquise.  Il y a 4 tempéraments : le colérique, le mélancolique, le sanguin et le flegmatique. Chacun a un tempérament dominant et secondaire. C’est pourquoi pour mieux évoluer le colérique a besoin d’humilité, le sanguin a besoin d’endurance, le mélancolique a besoin d’audace et le flegmatique a besoin de magnanimité.

Dans leurs différents exposés, les orateurs ont tous soutenu que le leadership est une question de caractère et non une prédisposition innée, alors on peut affirmer qu’on ne naît pas leader, mais on le devient. On le devient par la pratique des vertus, par la pratique quotidienne des vertus. En effet et sauf situations exceptionnelles, le leadership se développe au quotidien par la somme de petites actions qui sont des occasions de pratiquer telles ou telles autres vertus. On pouvait retenir de leurs interventions que le leadership s’exerce en famille comme en entreprise car le leadership c’est travailler à la grandeur des autres. En famille, il faut transmettre les convictions, incarner les convictions, donner les critères de vie par l’orientation vers des divertissements constructifs, il faut aider les enfants à se découvrir, responsabiliser les enfants avec des petites taches.

En entreprise,  le leader est un éducateur qui fait grandir les personnes. Il doit découvrir les grandeurs dans les autres, voir chacun individuellement. L’homme est au centre de toutes les préoccupations dans l’entreprise et doit être bien traité, Le leadership vertueux en entreprise se pratique par la délégation de pouvoir, la collégialité, la préparation de sa succession….

En somme, le leadership vertueux c’est la capacité de chacun à servir l’autre en le faisant grandir.

 

Rédigé par

Bibiche MUZEKE