Grâce à l’acquisition d’un nouveau lot de pièces de rechange

TRANSCO en mesure de remettre en état une nonantaine de bus

Zéro bus immobilisé au parc c’est l’objectif que s’est fixé le comité de Direction de TRANSCO sous l’impulsion du Ministère de tutelle. C’est pour y parvenir qu’un container de pièces de rechange a été réceptionné et présenté ce vendredi 28 septembre au Vice Premier Ministre et Ministre des Transports et Communication José MAKILA. Ces pièces d’une valeur de 145 millions de dollars Usd permettront de remettre sur pied environ 90 bus immobilisés qui étaient en attente de ces pièces introuvables sur le marché local. Car en effet, il faut le rappeler, TRANSCO est la seule entreprise de transport en commun en RDC à utiliser ce modèle des bus Mercédès montés en Egypte.

Dans son mot de bienvenue le Directeur Général a.i Andrew-John BONGI BLACKSON a salué la coordination du Gouvernement à travers le Ministère des Transports et Communication dans la mobilisation des ressources nécessaires pour le maintien des activités de TRANSCO. Cet établissement notons-le a reçu la mission de transporter à prix social la population congolaise à un prix social de 500fc. Le DG a.i a également sollicité auprès du gouvernement, à travers le Vice-Premier Ministre, des subventions, afin que TRANSCO puisse accomplir convenablement la mission sociale lui assignée par le gouvernement.

Le Vice Premier Ministre et Ministre des Transports José MAKILA a quant à lui exhorté les équipages à plus de discipline au réseau. Il les a appelés à adopter une conduite professionnelle car la sécurité des congolais doit demeurer une priorité, ceux-ci doivent se rappeler que ce sont des vies humaines qu’ils transportent au quotidien. Le Vice Premier Ministre s’est dit satisfait non seulement de la remise en état, grâce à ce lot de pièces acquis dans le cadre de la subvention, d’une trentaine de bus mais aussi de la hausse des recettes constatée, ce qui permettra d’améliorer les conditions sociales des agents de cet établissement à moyen termes.

Il a rassuré le personnel de TRANSCO de la détermination du gouvernement à accompagner cette entreprise à travers toutes ses activités qu’elle compte déployer à travers la ville de Kinshasa en particulier, et à travers tout le territoire national en général, tout en réaffirmant l’engagement du gouvernement à doter cette société de nouveaux  bus.

Et le souci du chef de l’Etat Joseph KABILA et de son gouvernement est d’assurer une bonne qualité de transport en commun aux Congolais. Raison pour laquelle des efforts sont constamment fournis dans ce secteur pour répondre, tant soit peu, au besoin de la population.

Il s’agit donc d’un investissement important dans un contexte économique et politique difficile, 2018 étant déclarée année électorale.

Rédigé par

B.M