TRANSCO : Après 3 mois de suspension

 Le DG Michel KIRUMBA réhabilité dans ses fonctions

Après 3 mois de suspension, le Directeur Général de TRANSCO Michel KIRUMBA a retrouvé son bureau ce lundi 12 novembre 2018 comme l’indiquait l’arrêté ministériel n°062/CAB/VPM/Min/TC/2018 du 9 novembre 2018 signée par le Vice Premier Ministre et Ministre des Transports et Communication José MAKILA. L’action disciplinaire à son endroit étant close, c’est le Secrétaire Général aux transports Donat BAGULA  qui a procédé à sa réinstallation en présence des membres du Comité de Direction à savoir le Directeur Juridique et des Ressources Humaines Olivier BOGOLI, le Directeur Technique Yannick NSADISI et le Directeur d’Exploitation a.i Luthanges LUVUEZO.

Dans le procès-verbal lu par le Chef de Division au Secrétariat Général aux transports Didier EBUBU, il a été relevé l’absence du Directeur Général a.i Andrew-John BONGI ce en dépit des dispositions sécuritaires prises par les éléments de la Police Nationale Congolaise et ceux de la Garde Républicaine détachés à TRANSCO.

Dans son mot de circonstance, le Secrétaire Général aux transports Donat BAGULA a, au regard de la situation qui a prévalu au sein de l’Etablissement, conseillé au DG réhabilité de se comporter en bon père de famille, de remettre tout le personnel au travail afin qu’il n’y ait plus de perturbation au réseau urbain de Kinshasa.

Les conflits devront être bannis car seul l’intérêt du peuple doit primer et motiver chaque agent employé de TRANSCO.

Prenant la parole à son tour, Michel KIRUMBA a tenu à rassurer le personnel que tout ce qui a été bien fait en sa faveur sera maintenu et exécuté, ici faisant allusion à la prime de 50 000fc offerte au regard de la performance des équipages et autres techniciens. « Je suis réhabilité pour venir continuer le travail pour que TRANSCO serve la population. Ce n’est pas du triomphalisme, je vais plutôt poursuivre le travail là ou mon intérimaire l’a laissé. Les bonnes décisions seront maintenues et exécutées. J’appelle tous les agents à se serrer les coudes pour que le travail aille de l’avant » a indiqué Michel KIRUMBA. Le Directeur Général n’a pas manqué de remercier le VPM José MAKILA pour l’arrêté levant sa suspension. Il a rendu un hommage mérité au Chef de l’Etat Joseph KABILA qui suit de très près la situation de TRANSCO, société qui a été créé pour répondre aux besoins de transport la population Congolaise.

Cette reprise s’est faite après une tension sociale observée le jeudi 8 novembre et le même lundi 12 novembre 2018.

Rédigé par

B.M